Résumé

Alors que la Terre est ravagée par une terrible épidémie, le capitaine Hawkins construit Hispanola, un bateau grand comme une ville où s'embarquent les derniers survivants. Quand Jim, la fille de Hawkins, monte à son tour sur le navire géant, celui-ci est en proie à une mutinerie puisque le capitaine a perdu les cartes lui permettant de retourner sur la terre ferme. Mais après de nombreuses péripéties, l'Hispanola retrouve enfin la côte. « Maintenant le Grand Silencieux est échoué, et sans ces racines, que resterait-il de nous ? Voyez ce que vous avez fait de cet immense vaisseau, une île... rien qu'une île singulière. »

Nouveau

T4 Hispañola

Eazycomics
(1)

Alors que la Terre est ravagée par une terrible épidémie, le capitaine Hawkins construit Hispanola, un bateau grand comme une ville où s'embarquent les derniers survivants. Quand Jim, la fille de Hawkins, monte à son tour sur le navire géant, celui-ci est en proie à une mutinerie puisque le capitaine a perdu les cartes lui permettant de retourner sur la terre ferme. Mais après de nombreuses péripéties, l'Hispanola retrouve enfin la côte. « Maintenant le Grand Silencieux est échoué, et sans ces racines, que resterait-il de nous ? Voyez ce que vous avez fait de cet immense vaisseau, une île... rien qu'une île singulière. » Débarqués à terre, les « habitants » d'Hispanola vont rencontrer encore plus de dangers qu'ils n'en affrontaient sur le bateau, devoir déjouer des complots et livrer des combats afin d'espérer sauver leur âme...Rendant hommage à L'Ile au trésor de Stevenson, Fabrice Meddour invente un monde fabuleux, où un vaisseau de science-fiction est construit comme une ville médiévale, où des armes du XVIIIème siècle côtoient d'étranges motocyclettes, et où les costumes assemblent les modes de toutes les époques. Une grande aventure, une grande réussite. Ce quatrième tome est le dernier d'une série au souffle épique et romanesque. Hispanola s'achève en beauté, avec une grande et déchirante histoire d'amour impossible.

T3 Hispañola

Eazycomics
(1)

Nous avions laissé Jim à bord du " Grand Silencieux ", un navire grand comme une ville qui fut construit par le père de notre héroïne afin de fuir les terres condamnées par une épidémie foudroyante. Miné par des guerres intestines, échoué sur un banc de sable, le vaisseau et ses habitants n'aspirent qu'à retourner sur terre, et cette perspective se rapproche quand le capitaine Smollet découvre le moyen de contrer l'épidémie... Cependant, Jim est la seule personne capable de lire les cartes laissées par son père et de mener le " Grand Silencieux " à bon port. Mais la jeune fille est au coeur de toutes les luttes, et plusieurs clans veulent la voir disparaître...

T2 Hispañola

Eazycomics
(1)

Sur l'Hispanola, le jour du grand départ, on parvint à recencer approximativement 150253 humains de toutes les nationalités... Mais les autorités reconnurent être loin du compte exact... Quand Jim Hawkins embarqua trois années plus tard, une infime partie de ces survivants de l'humanité entendit parler d'elle. Pourtant son nom fut en peu de temps et à tout jamais associé au déclenchement de la grande mutinerie qui précipita le destin du plus grand de tous les vaisseaux, " le grand silencieux ". Quand tout sera terminé, restera-t-il assez d'hommes pour le gouverner, et ceux qui resteront connaîtront-ils le " passage " pour éviter l'ensablement ? Qu'adviendra-t-il de Jim, privée des espoirs si fort, si tendres, face à certaines histoires difficiles à entendre ? Pour parer au fléau, le Commandant Hawkins brusque la mise à flot de son chef-d'oeuvre.

T1 Hispañola

Eazycomics

Alors que la Terre est ravagée par une terrible épidémie, le capitaine Hawkins construit Hispanola, un bateau grand comme une ville où s'embarquent les derniers survivants. Quand Jim, la fille de Hawkins, monte à son tour sur le navire géant, celui-ci est en proie à une mutinerie puisque le capitaine a perdu les cartes lui permettant de retourner sur la terre ferme. Mais après de nombreuses péripéties, l'Hispanola retrouve enfin la côte. « Maintenant le Grand Silencieux est échoué, et sans ces racines, que resterait-il de nous ? Voyez ce que vous avez fait de cet immense vaisseau, une île... rien qu'une île singulière. »