Résumé

Est-il vrai qu’au Paradis les anges n’ont pas de sexe ? Certains anges s’ennuient et ont donc choisi de s’opposer au créateur en revêtant le costume d’êtres humains prêts à toutes les compromissions : trafic de drogue d’Eden, violence ou viols… Le monde ressemble alors à un profond abyme. Esthel, elle, fait partie de ces anges envoyés par Dieu pour supprimer les Déchus, ces mafieux corrompus. De nature insensible, Esthel l’innocente va pourtant commencer à ressentir des émotions au contact des Déchus. L’ange exterminateur va tout faire pour accomplir sa mission proprement et tenter de protéger cet outil de domination qu’est son enveloppe corporelle. Une plongée sans fin et sans retour dans le Styx, fleuve des ténèbres et de l’Enfer, d’où l’on ressort rarement vivant… Existe-t-il une vie avant la mort ?

Nouveau

T3 Déchus

(3)

Dévastée par la perte de son mentor et son sentiment d’impuissance, Esthel choisit la fuite et l’abandon plutôt que de faire semblant de croire en sa destinée. Au diable, les Déchus, anges renégats qu’elle doit éliminer. Au diable, la guerre des gangs provoquée par l’Eden, cette drogue qui fait toucher Dieu à ses consommateurs. Au diable l’apocalypse et le jugement dernier ! Quelle importance de toute façon, l’humanité n’a que ce qu’elle mérite ! Non pour Esthel, seul compte désormais Christian : son amour, son prince, sa révélation. Mais tout ce monde sait qu’il ne faut pas se fier aux apparences, surtout celles que l’on se crée… Déroutant et inattendu, ce troisième opus vient clôturer un cycle ambitieux qui aura su tenir ses promesses. De par sa narration et ses partis pris dramatiques originaux et très personnels, Aurélien Guilbert continue d’appliquer sa vision d’auteur à un univers unique et troublant.

T2 Déchus

(3)

Missionnée par Dieu sur Terre pour traquer et éliminer les Déchus, un groupe d’anges renégats, Esthel a bien vite compris que sa tâche allait être compliquée par un élément imprévu : des pulsions physiques et des émotions qui jusqu’alors lui étaient interdites. Elle découvre que les Déchus se sont en fait intégrés à la société via le trafic de l’Eden, une drogue révolutionnaire surpuissante qui procure au consommateur une extase sans précédent… Perdue dans un chaos pour lequel elle n’était pas préparée, des émotions incontrôlables et contradictoires, Esthel se voit alors poussée dans ses derniers retranchements : accomplira-t-elle sa mission, ou deviendra-t-elle, au prix de son salut, ce qu’elle doit combattre ?

T1 Déchus

(2)

Est-il vrai qu’au Paradis les anges n’ont pas de sexe ? Certains anges s’ennuient et ont donc choisi de s’opposer au créateur en revêtant le costume d’êtres humains prêts à toutes les compromissions : trafic de drogue d’Eden, violence ou viols… Le monde ressemble alors à un profond abyme. Esthel, elle, fait partie de ces anges envoyés par Dieu pour supprimer les Déchus, ces mafieux corrompus. De nature insensible, Esthel l’innocente va pourtant commencer à ressentir des émotions au contact des Déchus. L’ange exterminateur va tout faire pour accomplir sa mission proprement et tenter de protéger cet outil de domination qu’est son enveloppe corporelle. Une plongée sans fin et sans retour dans le Styx, fleuve des ténèbres et de l’Enfer, d’où l’on ressort rarement vivant… Existe-t-il une vie avant la mort ?