Résumé

Bienvenue dans le pulp des années cinquante. Run, avec DoggyBags, signe un véritable hommage à ces comics sombres et violents du xxe siècle. Il est accompagné dans cette aventure par de nombreux auteurs qui vont dessiner et scénariser des one-shot au bon goût de série B, blindés de testostérones, de loups garous, de bikers, de vampires, et autres personnages taillés sur mesure pour ces histoires horrifico-fantastique. À raison de trois histoires par tome, vous découvrirez ou redécouvrirez ce qui a fait la saveur des publications comics bon marché d’il y a un demi-siècle. Du mauvais genre comme on l’aime ! À dévorer.

Nouveau

T17 DoggyBags

(2)

Clap de fin pour DoggyBags ! Au sommaire de ce dix-septième et dernier numéro, 3 histoires qui nous emmènent aux confins de la folie : « De Monocerote », « Birds of a leather » et « Tenere ». « De Monocerote », par Nikho : L’itinéraire d’une corne de licorne aux pouvoirs magiques, à travers l’Europe médiévale, qui provoque la discorde et le malheur partout où elle passe. « Birds of a leather », par Florent Maudoux et Allanva : Helen est une dévoreuse. Lorsqu’elle enfile ses fourrures, elle est la reine de la jungle des galas mondains. Mais dans son royaume, un regard reste méprisant : celui de sa belle-fille. Helen n’aura alors de cesse de vouloir la surpasser, d’incarner l’Idéal, quitte à prendre l’expression au pied de la lettre. « Tenere », par Diego Royer et Petit Rapace : Une famille française se retrouve perdue au milieu du désert au Mali, malgré son guide expérimenté. Et alors que tout semble aller de mal en pis, ils sont suivis par des Touaregs, que le guide semble craindre par-dessus tout.

T16 DoggyBags

(2)

Avec ce DoggyBags 16, retrouvez-vous sur le siège passager -à la place du mort- aux premières loges de l'inexorable descente aux enfers de ces sociopathes sans foi ni loi. "Rotten Heart" - El Puerto (scénario) / Tomeus (dessin) Seinfeld, Cavalera et McManus, mercenaires chez Black Tower, une société militaire privée, savent mieux que quiconque que chaque conflit recèle autant d'emmerdements que d'opportunités. Alors quand se présente l'occasion de braquer le trésor d'un seigneur de guerre, les trois hommes ne se posent pas de questions. Mais comme ils le savent aussi, en Afrique comme ailleurs, les apparences sont souvent trompeuses. "Tool" - Tristan Evin (dessin) / Mud (scénario) / RUN (dialogues) /Florent Maudoux (dialogues) Une semaine après le 11 septembre 2001, les jumeaux Joel et Michael Stovall, vingt-quatre ans, se lançent dans une course poursuite avec les autorités à travers le Colorado, qui va durer près de vingt-quatre heures. Leurs meilleures complices dans cette fuite en avant meurtrière : les armes à feu qu'ils chérissent depuis leurs années lycée. Inspiré d'une histoire vraie. "Real Sociopath!" - RUN (scénario) / Ké Clero (dessin) La vie de Mark Winger bascule le jour où il surprend un intrus dans sa maison en train de tuer sa femme à coups de marteau. Cette histoire, inspirée d'un fait réel, démontre avec horreur la sauvagerie froide dont peut faire preuve un authentique sociopathe, véritable prédateur dans nos sociétés.

T15 DoggyBags

(4)

Le Label 619 revient pour nous plonger dans les psychoses les plus profondes de « la terre de la liberté et la patrie des courageux », le temps d’un DoggyBags sur le thème des États-Unis !

T14 DoggyBags

(8)

L'esprit frappeur DoggyBags revient d'entre les morts pour une 2e saison ! Au sommaire de ce 14e volume tant attendu : DA SMYERT : L’Ange De La Mort en a vu d’autres. Il peut vous en raconter, des histoires. Mais celle-ci lui tient à coeur. Une ville fantôme comme il les aime, une enfant seule qui a du caractère, une belle amitié entre assassins... C’est plus fort que lui, ça l’émeut. Mais surtout, le processus a déraillé cette fois : ce qui ne devait jamais arriver est arrivé. Et l’imprévu, l’Ange De La Mort il adore ça. GLASGOW : Imaginez-vous enfermé dans votre propre corps : seul votre esprit restant conscient. Vous êtes paralysé, incapable de communiquer. Pour vous rassurer, vous tentez de vous inventer un refuge où, en vain, vous attendez cruellement seul… Plus le temps passe, plus votre état se dégrade. Une question se pose alors : si le monde se résume à vous seul, à quoi bon y survivre ? SHADOW OF DEATH : Condamné à mort, Christopher ne pourra pas quitter ce monde avant d’avoir endossé le terrible costume du bourreau. Ce métier est une malédiction : reclus loin de la ville, les bourreaux font peur et pour cause : ils pactisent avec le diable !

T12 DoggyBags

Eazycomics
(7)

Au sommaire de ce 12e volume dédié au Japon : une histoire signée Atsushi Kaneko, Mei d’Elsa Bordier et Sourya, et Samourai de Run et Singelin.

T11 DoggyBags

Eazycomics
(9)

Au sommaire de ce 11e volume : "Prizon" par Hasteda et Baptiste Pagani, "Sagrado Corazon" de Valérie Mangin et Loïc Sécheresse et "Carcharodon" d’Hasteda et Ludovic Chesnot.Et en prime une mini-histoire écrite par RUN, et des pages bonus !

T10 DoggyBags

Eazycomics
(4)

Au sommaire de ce 10e volume : Unlucky, signée Sztybor et Ivan Shavrin ; Motor City, de Valérie Mangin et Thomas Rouzière ; Phalanga, de Mojo et Simon « Hutt » T.

T9 DoggyBags

Eazycomics
(9)

Prêt pour une nouvelle visite guidée du Patriot Park ?! Pas besoin d’avoir lu l’histoire « Death of a Nation » du DoggyBags 5 pour lire cet opus, même si cet « épisode pilote » donne un plus à l’expérience de lecture. À la manière d’un cadavre exquis, Run a posé la première histoire, Hasteda a imaginé la suite et Aurélien Ducoudray a conclu. Trois nouveaux chapitres qui se complètent à merveille et se tiennent aussi bien à la suite qu’indépendamment les uns des autres.

T8 DoggyBags

Eazycomics
(10)

3 histoire, 3 nouvelles tueries ! Au sommaire : - Soledad, de Noëllie Pravia et Le Hégarat. - To serve and protect, d’El Diablo et Luché. - The City of darkness, de Jonathan Garnier et Mathieu Bablet.

T7 DoggyBags

Eazycomics
(8)

Amateurs d’hémoglobine et de frissons, ce volume 7 de DoggyBags vous propose un voyage inoubliable au cœur de contrées hostiles en tous genres. Au programme de votre visite : une nuit mémorable dans un relais routier en Roumanie, où vous aurez la chance de découvrir la faune locale (“Lupus”, par Hasteda et mëgaboy) ; une fête infernale dans le fin fond du Texas post-11 septembre (“Welcome home Johnny”, par Run et François Amoretti) ; et une expédition dans les montagnes ontariennes pour traquer d’éventuelles créatures légendaires (“Wintekowa”, par Hasteda et Mathieu Bablet). Enjoy your trip!

T6 DoggyBags

Eazycomics
(4)

Los Angeles, de nos jours. Après une rupture sentimentale difficile, Celyna, une jeune étudiante ingénue, rencontre en boîte de nuit un charmant jeune homme qui la convainc de tourner dans un film pornographique. Ce qui devait être une expérience ludique et salvatrice se transforme en véritable cauchemar quand, sur le plateau, elle est agressée, mordue jusqu’au sang et laissée pour morte par un groupe d'hommes à l'allure surnaturelle. Les jours suivant le tournage de ce qui semblait être un snuff movie d'un genre très particulier, Celyna est prise de violentes fièvres, et mue par d'étranges fantasmes sanguinaires.

T5 DoggyBags

Eazycomics
(8)

Au sommaire du tome 5 de DoggyBags :- ""Death of a Nation"" (Ducoudray, Run, Moraës). Venez tous au Patriot Park : un endroit où l'on peut revivre les grandes batailles qui ont façonné l'Amérique.- ""Rampage"" (Ducoudray, Neyef). La loi du plus fort semble ne pas épargner non plus le quartier résidentiel de San Diego. Quand Shawn Nelson, ancien militaire addict à la meth, se rend compte que le puits qu'il creuse depuis des mois dans son jardin ne contient ni or ni dragon, le retour à la réalité est terrible... pour ses voisins.- ""Trapped"" (El Puerto, Tomeus). Quand un crocodile géant albinos règne en maître dans les égouts de Miami, la loi de l'évolution bégaie et s'enlise dans une boue nauséabonde.

T3 DoggyBags

Eazycomics
(41)

Le tome 3 de DoggyBags sera muy caliente, puisque les trois histoires se déroulent au Mexique, plus précisément à Ciudad de Juarez, capitale internationale du narcotrafic et du kidnapping. Au Mexique, la vie ne vaut rien, mais elle a un prix. Au sommaire de ce DoggyBags 3 : le chef d’un cartel hanté par les crimes qu’il a commis ; un « Rape and Revenge » érotico-exotique sur fond de danse du voile ; et la vengeance de deux flics névrosés contre le cartel le plus dangereux de la ville, le jour de la fête des morts

T2 DoggyBags

Eazycomics
(111)

Plus brutal qu’un coup de fusil à pompe en pleine tête et plus vicieux qu’un arrachage de dent à la pince-monseigneur, DoggyBags est un hommage aux pulps et aux comics d’horreur des années 1950 qui ne fait pas dans la dentelle : les chromes rugissent, les calibres crachent et l’hémoglobine coule à flots dans la joie et la mauvaise humeur. Sortez vos p’tits sacs pour toutous, parce qu’il va y avoir de la viande en rab !Pour ce tome 2, RUN, Singelin, Kieran & Ozanam et Bablet ont donné le pire d'eux-mêmes. Au sommaire : ""El Wood & the 40 freak bitches"" / ""The Border"" / ""Vol Express 666"", soit une invasion extraterrestre vicieuse, des tueurs traqués dans le désert de Sonora, et une lutte pour la vie à 6 000 mètres d’altitude.

T1 DoggyBags

Eazycomics
(159)

Besoin d’une triple dose d’adrénaline ?Un gang de loups-garous bikers déchaînés ; une tueuse aussi sexy et diabolique que la sournoise Black Mamba de Kill Bill ; un braquage qui se termine en immonde boucherie dans un coin paumé du désert d’Arizona ? Ça vous suffirait ?Alors laissez-vous pénétrer par la violence des one-shots de ce premier volume de DoggyBags bourrés de testostérone, de violence et de premier degré : Fresh, flesh & Hot Chrome ; Masiko et Mort ou vif.Trois comics pour adulte écrits et dessinés par Run, Maudoux et Singelin : un trio d’auteurs abominables qui rendent hommage à leur façon aux cinémas de Tarantino et Grindhouse des années 60-70 !